« The american way! »

de benoitlizee

theres-no-way-like-the-american-way-digital-reproductionsEn regard des annonces faites ce matin dans les différents médias, on se doit de se réjouir pour l’économie américaine. En effet, le taux de chômage a atteint 7,4 %, soit le plus bas niveau depuis octobre 2008. Tout ceci lié à une hausse des dépenses de consommation et des commandes industrielles.

 

Pour un pays où l’économie est intimement liée à sa consommation domestique, ces nouvelles mettent finalement un baume à un pays qui commençait une crise bancaire il y a déjà 5 ans (2008). Crise bancaire et financière, GM et Chrysler au bord de la faillite, bref, il a fallu que l’État s’impose dans l’économie pour la relancer.

 

Ceci dit, même si cette confiance peut sembler encore quelque peu incertaine pour plusieurs, les décisions gouvernementales ont eu finalement les effets escomptés. Contrairement à l’Europe où il semble que le seul consensus pour régler le problème de l’économie et justement… de n’avoir aucun consensus, le pays de l’Oncle Sam a plutôt décidé de faire face à la musique et de trouver les solutions qui s’impose. Celles-ci ont été difficiles à prendre et ont fait mal à l’économie. Sans doute que ces décisions n’ont pas toutes été bonnes où que des décisions n’aient pas été prises alors qu’elles auraient dû l’être.  Mais finalement, les Américains peuvent maintenant entrevoir des jours meilleurs alors que les Européens peinent encore.

{ 0 comments }

sous noirs

Comme vous avez probablement entendu, il a été décidé que la pièce d’un cent ne sera plus mise en circulation par la Monnaie royale canadienne à compter du 4 février 2013.

Les entreprises seront alors invitées à commencer à arrondir le montant des opérations en espèces.

 L’arrondissement s’appliquera uniquement sur le montant total facturé après le calcul des droits ou des taxes applicables, comme la taxe sur les produits et services (TPS) ou la taxe de vente harmonisée (TVH) ou la taxe de vente du Québec (TVQ).

 Circonstances dans lesquelles se fera l’arrondissement

 Seul le montant des opérations réglées en espèces doit être arrondi. Les montants des chèques et des paiements électroniques (par exemple au moyen de cartes de débit, de crédit ou de paiement) ne seront pas arrondis, car ils peuvent être réglés électroniquement au montant exact.

En ce qui concerne une opération réglée en espèces, seul le montant final (et la monnaie à remettre, le cas échéant) devrait être arrondi. Le montant exact de chaque article devrait être calculé avant l’arrondissement, et cela vaut aussi pour les frais, droits et taxes applicables.

 Lignes directrices sur l’arrondissement

Puisque la pièce d’un cent cessera d’être en circulation, les paiements et opérations réglés en espèces devront être arrondis au multiple de cinq cents le plus proche.

Ainsi,

  • Les montants se terminant par 1 cent ou 2 cents sont arrondis au multiple de 10 cents le plus près.
  • Les montants se terminant par 3 cents ou 4 cents sont arrondis au multiple de 5 cents le plus près.
  • Les montants se terminant par 6 cents ou 7 cents sont arrondis au multiple de 5 cents le plus près.
  • Les montants se terminant par 8 cents ou 9 cents sont arrondis au multiple de 10 cents le plus près.
  • Les montants se terminant par 0 cent ou 5 cents demeurent inchangés.

 

Exemple d'arrondissement.

Informations: gracieuseté du Groupe Servicas.

{ 0 comments }

B2B Trust fait l’acquisition d’une filiale de Société de Gestion AGF limitée

Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre dans certains médias l’acquisition de GESTION AGF par la Banque Laurentienne mercredi matin; je ne pouvais croire que cette société de gestion, une des plus grosses au pays, puisse être vendue. En regardant les communiqués de presse,  je ne comprends pas comment certains médias n’ont pu être plus […]

Voir l’article complet →

Bourse et économie; analyse pour 2012

Bien malin qui pourrait avoir totalement raison dans ses prévisions économiques et boursières, peu importe la situation. Malgré tout, nous ne pouvons faire abstraction de la science économique pour arriver à une certaine analyse des probabilités de rendements boursier ou de la croissance économique de divers pays. Gérald Fillion recevait hier, à RDI Économie,  monsieur Vincent […]

Voir l’article complet →