Les Banques canadiennes en situation confortable

de benoitlizee

Déjà, lors de la crise financière de la fin 2008, les spécialistes de la finance des médias nous disaient que les banques canadiennes étaient en position enviable comparativement aux institutions financières américaines. Je me rappelle même de monsieur René Vezina qui expliquait, en septembre 2008 sur les ondes du FM 98.5, que certaines banques canadiennes étaient en position technique d’absorber des banques américaines, pour illustrer la solidité de notre système bancaire, au Canada. Ce dernier fut même invité à Tout le Monde en Parle, à Radio-Canada, pour discuter de la crise financière à l’automne 2008.

 Voilà maintenant que ses prévisions pourraient se concrétiser puisque, tel qu’on pouvait le lire dans La Presse aujourd’hui, la Royale regarde les possibilités d’acquisitions aux États-Unis. Sans doute que ses concurrentes canadiennes évaluent aussi les possibilités d’acquisitions à l’internationale.

Après des moments difficiles, il est toujours heureux d’avoir des nouvelles rafraichissantes comme celle-ci. Certes, les banques canadiennes font beaucoup de profits en ce moment et, en tant que consommateur, cette situation me fait rager un peu en voyant mes frais bancaires. Par contre, du point de vue de l’économie, c’est un bon signal que les choses risquent d’aller de mieux en mieux pour les prochains mois…

Previous post:

Next post: