Avez-vous fait le point sur vos finances?

de benoitlizee

analyse financièreL’automne s’amorcera bientôt. La rentrée scolaire coïncide pour plusieurs avec le dur retour à la réalité quotidienne du retour au travail après la saison estivale. On reprend le travail là où il avait été laissé, on se replonge aussi dans les dossiers…

En faites-vous de même avec vos finances? À quand remonte la dernière fois où vous avez fait le point sur votre situation financière? Attention, je ne parle pas ici de voir seulement à votre gestion bancaire, mais bien d’une analyse approfondie de l’état de votre situation personnelle; bilan financier, analyse de vos polices d’assurance-vie, invalidité, assurance de dommages (en passant, avez-vous fait l’inventaire de vos biens?), étude approfondie de vos investissements, révision de votre planification testamentaire, et j’en passe… Évidemment, rien de plus rebutant que de voir à tout cela en même temps, mais il faudra tôt ou tard y voir. L’atteinte de vos objectifs financiers et votre retraite en dépendent. Je cite ici le site de la RRQ :

« Ne reportez pas à plus tard ce que vous pouvez faire aujourd’hui
Il importe d’abord de trouver des réponses à un ensemble de questions, non pas à quelques mois de la retraite, mais plutôt quelques années avant de la prendre. Faire régulièrement un bilan de ses engagements et de sa situation familiale est une démarche qui se rapproche du bilan médical : c’est la meilleure façon d’agir de manière préventive pour soi-même et son entourage. »

Pas plus tard que la semaine dernière, j’ai (encore) rencontré des gens se disant prêt à la retraite. Psychologiquement et financièrement. Par contre, après avoir discuté avec eux et regardé l’état de leur situtation financière, il ne savaient peu ou pas ce qu’ils feront de leur temps libres et n’avaient pas analysé à l’avance l’implication que cette décision aura sur leur finances personnelles. Comme dans bien des cas, il ont réalisé alors qu’ils ne pouvaient se permettre une retraite aussi confortable qu’ils l’auraient désiré. Si au moins ils y avaient réfléchis quelques années plus tôt…

Previous post:

Next post: