Charles Darwin, l’économiste?

de benoitlizee

auto3Monsieur Darwin a élaboré la théorie sur la sélection naturelle : cette théorie permet d’expliquer et de comprendre comment l’environnement influe sur l’évolution des espèces et des populations en sélectionnant les individus les plus adaptés à survivre. Cette théorie constitue un aspect fondamental de la théorie de l’évolution. Bref, les plus forts ont un avantage sur les plus faibles. Ces jours-ci, il semble que la théorie peut s’appliquer dans l’économie.

 Pas besoin d’un gros dessin pour comprendre que l’économie mondiale actuelle amène beaucoup de bouleversements. Seulement dans l’industrie automobile, le « Big Three » en arrache ; Chrysler se met sous la protection de la loi sur les faillites alors que GM est en pleine restructuration, ce qui inquiète les clients et investisseurs qui achètent moins de leurs produits et qui ne veulent rien savoir d’acheter des titres boursiers de ces compagnies. Et Ford semble prendre les parts du marché, au niveau américain tout au moins, que ses deux sœurs lui laissent…
Pendant ce temps, FIAT profite de la situation et tente d’affermir sa position sur l’échiquier mondial des constructeurs automobiles. Elle fut impliquée dans le sauvetage de Chrysler et tente maintenant de mettre la main sur Opel (division de GM). Décidément, monsieur Darwin semble pouvoir ajouter un volet économique à ces théories…

Previous post:

Next post: